Signe du début de la reprise, le château d’Osaka a rouvert ses portes : c’est magnifique, surtout pour un guide francophone au Japon qui ne demande que de vous accueillir. Le bateau des douves vogue et accueille à nouveau les touristes. Un peu plus loin, le petit train sur route roule et chante à nouveau. Espérons que la reprise dure.

Comme vous le savez sûrement, le Japon a pour l’instant fermé ses frontières. Il l’a fait plusieurs fois dans son histoire pour se protéger, notamment durant l’époque Edo (fermeture des frontière, le « sakkoku »: 1635-1853). Cette mesure est audacieuse dans cette période d’internationalisation et cela déplait fortement à ses partenaires commerciaux. Ca me rappelle qu’il va falloir que je me penche sur l’Histoire japonaise dans de nombreux prochains articles. Tant à dire !

Bref, pour l’instant, les étrangers (sauf exceptions, à la date du 22 juillet 2020) ne peuvent entrer le territoire… Et ce, même si ce sont des résidents ayant quitté le pays. Le point d’achoppement est ici : les Japonais peuvent entrer librement, après quarantaine. Bon, l’entrée est possible pour les étrangers résidents mais elle est soumise à dérogation.

La fermeture n’est bien-sûr qu’un mauvais moment à passer… sauf que c’est bien long ! Signe positif : les Jeux Olympiques ont été confirmés pour 2021. Pour l’instant, le pays mise sur le tourisme interne pour faire subsister son industrie touristique. On verra ce que ça donne. En tout cas, je me prépare… Je me présente notamment à vous via ce blog et ce site internet que vous lisez en ce moment. J’espère que mon activité vous intéresse !

D’ici là, depuis Osaka, le Mouli, guide francophone au Japon prépare les masques et les désinfectants portables pour vous accueillir… Soyons patients. En tout cas, je vous attends.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :