Il est temps que ce blog commence à aborder un autre gros morceau inévitable du Japon : Kyoto, tant le département que la ville. La ville en elle-même porte bien son nom (littéralement la capitale capitale). En effet, celle-ci a été la capitale impériale du Japon de 794 à 1868 après Nara puis un interlude de 10 ans à Nagaoka-kyo (784-794). Son premier nom a d’ailleurs été « Heian-kyo », la capitale de la paix et de la tranquillité.


Aujourd’hui, la ville a gardé de sa superbe. Palais impériaux, militaires et religieux se sont construits au cours des siècle et maintenant la quadrillent. Elle fait près d’1.500.000 habitants et fait partie de l’agglomération du Keihanshin (près de 20.000.000 habitants), avec Osaka, Kobé et toutes les villes voisines. Elle se trouve d’ailleurs à une demie-heure, une heure d’Osaka.

Il va sans dire et tout le monde le sait… Quand vous visitez le Japon, Kyoto est un impératif. Une journée de visite n’est bien-sûr même pas assez pour tout voir. Une semaine ne serait même pas assez ! La ville entourée de montagnes, vous accueille. Vous pouvez visiter ses anciens centres politiques comme l’ancien palais impérial Gosho ou le château shogunal Nijo. Le grand sanctuaire Shinto Fushimi-Inari ou le temple bouddhique Kiyomizudera, comme des milliers d’autres sanctuaires, temples et monuments historiques témoignent de la longue Histoire de cette ancienne capitale impériale.

La vieille ville de Kyoto est surtout visible dans le quartier traditionnel de Gion, qui a vu naître tout un pan de la culture sophistiquée du Japon, avec par exemple ses geisha, dames de compagnie, artistiques et raffinées. Je tâcherai donc de tout présenter peu à peu dans les articles suivants de ce blog . D’ici là, je vous attends !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
YouTube
LinkedIn
Share
Instagram

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :